Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

un réseau principalmente italien, exploité par le Qatar et le renseignement morocain

Pubblica le: File modificato:

Un repenti parmi les personnes arrêtées à Bruxelles dans laffaire des pots-de-vin au Parlement européen. Davanti al giudice, l’italiano Francesco Giorgi ha descritto a lungo l’organizzazione di cui era perno: un réseau de corruzione prevalentemente italiano, sfruttato dal governo del Qatar e dal service des renseignements extérieurs du Maroc. Nelle sue dichiarazioni, Francesco Giorgi ha proclamato l’innocenza della vicepresidente greca del Parlamento europeo, la sua compagna Eva Kaili.

C’è un consorzio di giornali che è all’origine delle rivelazioni. Il ya cinq mois, le renseignement belge, aidé par d’autres services européens, apprend l’existence de ce « réseau » travailant « pour le compte » du Maroc et du Qatar. Secondo il parquet di Bruxelles, ogni gesto mirava a mener une «activité d’ingérence» presso la sede dell’UE e aux postes clés desstitutions européennes, en particulier au Parlement. Il Qatar non ha avuto gli stessi obiettivi del Marocco: è principalmente interessato all’immagine del paese in materia di diritti civili.

Le parquet federal de Belgique n’infirme pas ces nouvelles révélations, « nous rispettions le secret de l’instruction » sottolinea le porte-parole du parquet. Ce qui est anche une façon de dire que La Repubblica en Italie, et en Belgique le francophone Le Soir et le Knack fiammingone rispettont pas eux le secret de l’instruction, rapporte notre corrispondente à Bruxelles, Pierre Benazet.

Il diario La Repubblica rapporte, ce jeudi matin, la confessione dettagliata de Francesco Giorgi, depuis treize ans assistant dévoué d’Antonio Panzeri, ancien syndicaliste et parlementaire européen, fondateur d’une ONG de défense des droits humaans. Panzeri est, pour les enquêteurs belges, le chef du réseau de corruzione mis en place à Bruxelles.

READ  Siemens vende i suoi segnali stradali ad Atlantia, in Italia, per 50 950 milioni

► À lire aussi : «Qatargate»: l’eurodéputée grecque Eva Kaili au cœur du scandale ?

Deux parlamentaires européens coinvolti

Secondo Giorgi, pour influencer les décisions de l’Europe sur le Sahara occidentale et le contrôle des flux demigrants – le Maroc souhaite que l’UE ne fasse pas ostacolo all’occupazione di questo territorio et avoir moins de problèmes à propos des flux migratoires –, Giorgi et Panzeri étaiten en contact avec trois personnes dont l’ ambasciatore del Marocco in Polonia e direttore dei renseignements extérieurs du royaume. Per promuovere a Bruxelles l’immagine del Qatar, ils etaient directement en affaires avec le ministre Qatarien du Travail, rapporte notre corrispondentinte à Rome, Anne Treca.

Giorgi sospettava o accusava deux parlementaires européens de faire partie du réseau, anche qu’un autre Italien dirigeant d’une autre ONG proche de l’institution. L’argent des corruttori è tait versé attraverso les ONG o direttamente en liquide.

Un système plus grand que lui, dit le compagnon de la vice-présidente Eva Kaili dont il demande au Judge la libération, en échange de sa totale collaborazione.

Des zones d’ombres appareinte cependant immemorabile. D’abord à qui tout le liquide retrouvé à Bruxelles était-il destiné? E perché il padre d’Eva Kaili è stato arrestato a Bruxelles con più centesimi di millier d’euro in valigia?

► À lire aussi : Corruption présume au Parlement européen: quatre personnes écrouees, dont la vice-présidente Eva Kaili

Il faut que, sur ces sujets, la Justice, l’ensemble des services, fassent leur travail…

Emmanuel Macron a proposito del Qatargate