Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Un ex impiegato italiano dell’edizione admet devant la Justice Américaine le vol d’un millier de manoscrits

Accusé d’avoir usurpé l’identité de plusieurs personnalités du monde de l’édition pour obtenir des épreuves d’ouvrages d’auteurs d’auteurs prestigieux, avant leur publishing, Filippo Bernardini risque vingt ans de carcere.

Un trentenaire italien, ancien employee à Londres de la maison d’édition américaine Simon & Schuster, un reconnu vendredi devant la Justice Fédérale a New York le vol de plus de mille manuscrits d’écrivains célèbres grazia a un ingénieux système d’usurpation d’ identità.

Filippo Bernardini, 30 anni, è stato arrestato all’aeroporto JFK di New York e denunciato il 7 gennaio 2022 per frode elettronica, accusato di aver usurpato l’identità di diverse personalità del mondo dell’editoria. Dans quel ma? Celui d’obtenir, entre l’été 2016 et janvier dernier, plus d’un millier d’épreuves de romans et autres ouvrages littéraires d’auteurs prestigieux avant leur publishing.

«Filippo Bernardini ha utilizzato la sua conoscenza dell’editoria per mettere in piedi un sistema per rubare le preziose opere degli autori e minacciarli.» ainsi ce monde de l’édition, a tonné le prosecutor federale du parquet de Manhattan, Damian Williams, in un comunicato che annunciava il plaider coupable de l’inculpé.

Le jeune homme italien rischia vingt ans de carcere et a déjà restitué 88.000 dollari dans le cadre de cette procédure du plaider colpevole, qui lui épargne un procès pénal. Il connaîtra sa peine le 5 avril.

Impiegato chez Simon & Schuster à Londres come «coordinatore dei diritti», il a reconnu s’être fait remettre pendant plus de cinq ans des manoscrits non encore publiés, parfois auprès d’auteurs célèbres ou de leurs représentants, en leur écrivant depuis de fausses indirizzi elettronici di responsabili di maison d’édition o di agenti letterari.

READ  Macron entre défis mondiaux et casse-tête italien

A VOIR AUSSI – Littérature: un roman inédit de Céline, 61 ans après sa mort

M. Bernardini creò «più di 160 domini internet» en changeant parfois une seule lettre dans son adresse électronique et en prenant des identités connues de ses interlocuteurs pour mieux les trompers. L’éditeur Simon & Schuster, qui avait congédié il ya un figlio impiegato, un assicurato vendredi dans un courrier que la «La protezione della proprietà intellettuale degli autori è della massima importanza» et a remercié la police fédérale américaine, le «FBI, et le Ministère de la Justice».

Tentativi d’usurpazione misteriosi

Le monde de l’édition bruissait depuis des années de rumeurs de tentatives d’usurpation, pas toujours réussies et mystérieuses car les vols n’ont semble-t-il pas été suivis de demandes de demandes de rançon o de pubblicazioni pirates des livres. Nel 2021, le Rivista di New York avait révélé comment les éditeurs suédois de la série de polari Millennio avaient été approchés en 2017 par un soi-disant collegé en Italie leur demandant de lui envoyer un lien sécurisé donnant accès au manoscritto, alors en cours de traduction. Nel 2019, l’agent littéraire de l’écrivaine canadese Margherita Atwood avait révélé que les épreuves de la suite de La servante écarlate, I testamenti, avaient aussi été visées. Des écrivains come Sally Rooney o Ian McEwan su aussi été si avvicina, d’après le New York Times.