Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

un élu italien confronta les supporters morocain à des “singes hurleurs”

La suite après cette publicité

Voilà deux sorties polemiques loin d’être passées inaperçues. Marco Fiori, membro della Ligue du Nord, un parti politique d’extrême-droite en Italie, a tenu des propos racistes en direction des supporters du Maroc, qualificato pour les demi-finales de la Coupe du Monde 2022oh les Lions de l’Atlas retrouveront l’équipe de France (mercoledì, 20 ore). « J’espère que le Maroc sarà eliminato dalla Coupe du Monde pour qu’on arrête enfin de voir des singes hurleurs dans la rue »a d’abord lâché l’homme politique siégeant au conseil municipal de Santarcangelo di Romagna, dans la province de Rimini, sur Facebook après la victoire marocaine en 8es contre l’Espagne.

Dans la foulée de la victoire du Maroc faccia au Portugal (1-0) en quarti, Marco Fiori en a remis une couche. «Attenzione. Des rassemblements de singes hurleurs sont à nouveau attendus ce soir (samedi). » Si le principal concerned a depuis effacé ses messages et s’est fait reprendre de volée par le mayor de Rimini, il a tenté de se justify de manière douteuse. «Le mot singe est couramment utilisateur pour definir les gens qui crient et qui font le bordel. Parler de single hurleur n’est pas un délit en soi. Je m’excuse si quelqu’un s’est senti offensé mais la frase elle-même n’offense ni n’affecte aucune sphère sensible. » Cet élu italien a peut-être oublié la joie que peut procurer une telle competition, l’Italie è assente du Mondial pour la deuxième édition consécutive, après 2018.

READ  découverte du corps d'un touriste italien disparu depuis juillet dans les Andes