Dicembre 3, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Un arbitre italien banni pour sept ans.

L’ombra delle partite truqués s’abat une fois de plus sur le Challenger Tour. La nouvelle qui a secoué le monde du tennis concerne un arbitre italien : Lorenzo Chiurazzi. L’arbitre de chaise en question est accusé d’avoir truqué plusieurs partite lors du Challenger de Pérouse en 2021.

Secondo l’indagine svolta dall’Agence internationale pour l’integrity du tennis, Chiurazzi aurait retardé à plus d’une reprise l’insert du score du match dans le dispositif électronique pour favor les paris des parieurs.

L’arbitre italien ne pourra diriger aucun match de tennis pendant sept ans et six mois et, considerando qu’il choisi de ne pas collaborer à l’enquête et de ne pas signaler l’incident pending le tournoi, il devra également payer une fine di 50.000 dollari.

Un arbitre italien banni pour plus de 7 ans

En mai dernier, il circuito ITF è entrato nell’oeil du cyclone precisamente per la pratica delle partite truqués. Dans ce cas précis, six joueurs de tennis espagnols ont été condamnés.

L’azione di Marc Fornell Mestres, Jorge Marse Vidri, Carlos Ortega, Jaime Ortega, Marcos Torralbo e Pedro Bernabe Franco. Tous ont reconnu leurs fautes. Les sanzioni les plus severes ont frappé Mestres, Vidri et Ortega.

Il premier ha ricevuto il divieto di gioco per 22 anni e una multa di 250.000 dollari; le deuxième et le troisième ne poudyen pas jouer pendant 15 ans et duhne payer 150 000 dollari. Aucun des joueurs de tennis susmentnés ne sera autorizzato à jouer o à participar à un evento di tennis autorizzato per un’istanza internazionale di tennis.

Jonny Gray, PDG de l’ITIA, ha dichiarato: “Il s’agit de l’une des most importantes infiltras du crime organizée dans le tennis que nous ayons vues. Nous nous félicitons de l’implication des force de l’ordre et Des pouraissances engagées contre des réseaux criminels entiers, et pas seulement contre les joueurs.

READ  Cavusoglu sentretient avec ses homologues sudois, canadien et italian a Bruxelles

Cette décision envoie un message fort : le trucage de partite est un crimine qui peut mener à des condamnations pénales.” Le trucage de partite est un fléau qui sfortunatamente sévit encore dans tout le monde du sport, et le tennis aussi, malgré tout, n ‘y échappe pas encore.