Agosto 11, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Su n’a qu’à partir, nouvelles italiennes contemporaines

Par Riccardo Borghesi

Coloro che seguono notre chronique littéraire connaîtront sans doute aussi le site de “La bibliothèque italienne”, qui porte le sous-titre esplicito d'”observatoire de la littérature italienne”. Critiche, interviste, traduzioni d’articles tenir les lecteurs francophones au courant de “l’état de l’art” de la littérature contemporaine en Italie.

À mon avis, la caratteristica la plus intéressant est que l’activité du site ne se limit pas à suivre le travail de traduction des éditeurs français, mais tente de l’anticiper, de le completer, en Providenissant du materiel et des suggestions au lecteur curieux de voir ce qui se passe en dehors des circuits officiels.

Un monde qui reste in gran parte exclu du marché littéraire, en Italie mais aussi ailleurs, est celui des revues littéraires indépendantes. “Nazione Indiana”, “L’inquieto”, “Effe”, “Vibrisse” et tant d’autres.
A vital world, avec une esthétique particulière, qui résiste tant bien que mal à l’influence néfaste de l’écriture créative, mais qui sert souvent de substrat au développement de tendences et d’auteurs qui finissent par s’impose sur le marché officiel .

“On n’a qu’à partir” est justement une sélection bilingue d’écrits court, publiés dans ce type de revues. Tout, du choix des texts au résultat final, est “fait maison” par l’équipe de la “bibliothèque italienne”, et le résultat, je dois le dire, est vraiment excellent, à tel point que le soin bring à la traduction et aux textes a de quoi faire pâlir d’envie les éditeurs affermato.

Ceux qui ont voulu approcher la langue italienne en lisant des texts dans la langue d’origine se sont déjà rendu compte de la rarity des livres bilingues disponibles sur le marché français, livres qui, pour la plupart déjà hors catalog, se limitent aux grands classiques , di Pirandello a Pasolini. On ne trouve presque rien de contemporain, ce qui ajoute de la valeur à ce petit volume, qui, nous l’espérons, sera le premier d’une longue série.

READ  "Mi sento un po' italiano" / Euro 2020 / Quarti / Belgio-Italia / 30 giugno 2021 / SOFOOT.com