Agosto 11, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Quand un rifugio italien passe en territoire suisse à cause de la fonte d’un ghiacciaio

16:31, il 27 luglio 2022

Voici une histoire qui prouve que le dérèglement climatique peut rapidement devenir un enjeu géopolitique ed economique. Il clima caldo e la fonte del ghiaccio ont en effett modifie de quelques dizaines de mètres la frontière tracée dans les Alpes entre l’Italia
e la Svizzera. Au centre de ce débat, il rifugio delle Guides du Cervin aupuravan si trova nel territorio transalpino e in una grande festa dans la partie helvétique. Il faut tout d’abord comprendre comment a été faite la démarcation entre ces deux pays.

La frontiera un’ainsi été decisa en suivant la ligne de séparation des eaux qui s’écoulent au niveau de ces glaciers alpins. Celles qui se répandent vers il nord marquent il territoire suisse tandis que celles dont l’écoulement est dirigé vers il sud appartiennen à l’Italia. Auparavant bien déterminée, cette frontière s’est redesinée à la suite de la fonte du glacier du Théodule qui, entre 1973 et 2010, a perdu un quart de sa masse.

Leggi anche – Clima : pourquoi la prize de conscience reste difficile malgré la multiplication des catastrophes naturelles

D’autant plus que ce mont Cervin, où se situe le shelter des Guides du Cervin, est positionné dans l’un des endroits les plus prisés des Alpes en raison de sa vicino alla stazione di sci di Zermatt-Cervinia, l’une des plus grandes station au monde. Costruito in Italia nel 1984, questo rifugio perché à 3 480 mètres d’altitude si trova ora à deux tiers en territoire suisse.

Des intense trattative

Depuis trois ans et le déplacement naturel de cette frontière, la situazione del rifugio a été au centre de nombreuses discussioni e negoziazioni qui ont mené à un compromis trouvé en novembre 2021. Le responsable de la frontière nationale suisse, Alain Wicht, a explicie à l ‘AFP que chacun des deux paga avaient fait des concessions : « On a partagé un peu la poire en deux, en trouvant une solution pour que les deux se sentent sinon gagnants, au moins pas perdants. »

READ  L'inafferrabile Triste. Trieste Città in ricordo dell'Istituto Italiano di Cultura

Le contenu esatto dell’accordo ne sera pas connu tout de suite, les deux partys devant attendre l’approbation des authority. Ma l’ancien chef de la delegation suisse, Jean-Philippe Amstein, a divulgué quelques informations à l’AFP en surant que l’acord portait sur un échange de territoires de taille et de valeur similaires : « La Svizzera non passa mai di moda per ottenere un incontro di ghiacciaio e gli italiani che arriva fino a raggiungere la fine della superficie svizzera. »

Le rifugio va rester sous bannière italienne

Une ha scelto est une sûre sûre, le rifugio devrait restait italien. Le gardien du lieu a été informé de la nouvelle et s’est rejoyci de cette decisione : « Il rifugio resta italien parce qu’on a toujours été italien. Le menu est italien, le vin est italien, e le tasse sont italiennes. »

Leggi anche – Jean Jouzel sul crollo di un ghiacciaio

À noter que d’importantes rénovations sont préventés au sein du rifugio. Des travaux qui ont dû s’arréter durant les négociations, aucun des deux pays n’étant en mesure de délivrer un permis de construire.