Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Pour l’extrême droite française, l’espoir italien fait vivre – Libération

Colpo d’avanguardia

Articolo riservato agli abbonati

Moins diabolisés, déjà rompus à l’exercice du pouvoir, plus avancés dans le “combat culturel”, les partis nationalistes italiens comme la Ligue et Fratelli d’Italia ont souvent fait référence aupres de leurs camarades français.

Pour l’extrême droite française, l’herbe est toujours plus brune de l’autre côté des Alpes. Plus riches, moins complexés et surtout bien mieux intégrés au jeu politique, les nationalistes italiens sont depuis longtemps objet de fascination et d’envie pour leurs camarades transalpins. Domenica, dans un échange informal avec la presse en marge des journées parlementaires du Rassemblement national (RN), au Cap d’Agde, Marine Le Pen a évoqué, les yeux remplis de gourmandise, «Il grande ritorno delle nazioni» mis en branle par le récent succès des droites en Suède et la probabile vittoria, dimanche, de l’alleanza elettorale tra il diritto berlusconienne (Forza Italia) e l’estremo diritto (la Lega di Matteo Salvini e Fratelli d’Italia di Giorgia Meloni). «Là-bas, les journales appellent ça une “coalition de centre droit”, vous dévise vous en inspirer», a ironisé l’ancienne finaliste de la présidentielle qui bataille, non sans quelque succès, contre l’utilisation de la locution «estrema destra» pour qualificatore son parti.

Un «Movimento sociale à la française»

Au-delà du mot, c’est la chose qui semble faire envie à Le Pen : en Italie, point de «diabolizzazione» des héritiers du fascisme, point de cordon sanitaire entre la droite et l’extrême droite non plus, mais une expérience déjà ancie

READ  Tipo H, un carrossier italiano fait rentor le mythe