Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

MSF en route pour securir desmigrants malgré la nouvelle loi italienne restrittive

L’ONG Medici senza frontiere (MSF) ha annunciato lunedì 2 gennaio porter secours à un bateau de migranti en détresse, craignant de ce fait de violer la nouvelle loi sur les sauvetages en mer du gouvernement d’extrême-droite italien. «Nous nous dirigeons vers le bateau en danger, pour aider», a dichiarare all’AFP un attaché de presse de MSF, Maurizio Debanne, après que le navire de l’ONG, le Geo Barents, a été averti que 45 à 50 personnes perdues en mer avaient besoin d’aide.

La portavoce ha espresso il timore di guai con le autorità italiane a causa di una nuova legge entrata in vigore lunedì, che mira a limitare il numero di persone soccorse via terra e limitare il numero di operazioni di soccorso che le ONG possono fare. mer. Les sauvetages doivent être approvés par Rome, qui peut ensuite ordonner à des ONG de ne pas secourir desmigrants, selon Maurizio Debanne.

Inoltre, tutti i giorni, MSF ha pubblicato una serie di tweet che indicano che non si tratta di un ritratto di barche in détresse qu’à la richiesta delle autorità italiane. L’ONG avait ha aggiunto che la Roma ha chiesto à une occasion de pas intervenir, parce que la situation était «Gestito dalla Libia». Le Geo Barents obbedì e iniziò a virare verso il porto di Tarente (Italia), con 85 personnes secourues en mer à son bord.

A VOIR AUSSI – Trois migranti naufragés sont decédés dans la Manche, 43 ont été sauvés

«Aucune risposta»

Le navire ensuite reçu une alerte d’Alarm Phone, une ligne d’urgence pourmigrants en détresse, segnalant un bateau en difficoltà sur la route du Geo Barents. «Nous avons ha immediatamente chiesto il permesso d’intervenir aux autorités italiennes, mais nous n’avons reçu aucune réponse», ha indicato Maurizio Debanne. «Si nous trouvons le bateau et menons un sauvetage sans permission, l’Italie pourrait teoricamente stima que nous avons violé la nouvelle loi». «Mais selon les lois internationales et les conventions maritimes, nous sommes obliges d’aider ceux qui sont en danger», sottolineato at-il.

Le Geo Barents n’a pas dévié de sa route pour rechercher desmigrants, ha insistito Maurizio Debanne, sottolineando che les personnes en détresse se trouvaite sur le trajet vers le port. Le gouvernement d’extrême droite de Giorgia Meloni est au pouvoir en octobre en promettant de faire cessate gli arrivi di migranti in Italia (più di 105.000 nel 2022, selon le ministère de l’Intérieur).

READ  Capsule linguistique franco-italienne : Vous avez dit macaroni ?