Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Mios : le géant italien Lavazza veut s’offrir “MaxiCoffee”

Installée à Mios depuis 2019, dans la zone d’activités qui longe l’A63, ”MaxiCoffee” devrait passer sous pavillon italien prochaniment. Il colosso Lavazza ha fatto un’offerta per acquisire il 100% del capitale della società. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise nouvelle…

Nous sommes now bien loin des hangars en tôle de la zone industrielle de La Teste, là où tutto è iniziato nel 2008. À cette époque, le “MaxiCoffee” de l’ancien de “Boursorama”, Jean-Charles Krompholtz et du barista Fabien Folio , servait tout juste ses premier cafés. Pratiquement quinze années ont passé et les succès se sont enchaînés. E ora, l’entreprise bâtie de A à Z sur les rives du Bassin est en passe de devenir propriété du groupe italien Lavazza.

Le torréfacteur turinois qui revendique un premier magasin ouvert à Turin en 1895, avoir presente une offer de rachat de 100 % du capital du distributore francese recentemente annunciato.
Il faut rappeler que l’enseigne miossaise, en mars 2018, était entrée dans le giron de “Daltys”, groupe provençal dirigé par Christophe Brancato, in particolare connu pour mettre à disposition des dizaines de milliers de distributori automatici pour de grands groupes français tel EDF , mais aussi dans les stations d’autoroute, au profit des collectivités, des aéroports, ecc. Dans la foulée, “Daltys” ha anche scelto di ribattezzare l’insieme delle sue attività sotto il marchio…“MaxiCoffee”.

Concrètement, l’entreprise miossaise qui emploie près de deux cents personnes résidantes principalement sur l’agglo bordelaise, le Bassin, le Val de l’Eyre et le nord des Landes, ne changera ni de lieu, ni de nom. Et l’arrivée de l’Italien dont les conditions de negociation appartiennent, bien évidentement, au secret des dieux, semble être une bonne nouvelle.

READ  Secondo CNL, questi assistenti sono in italiano

«Notre stratégie prévoit de sutenir le développement électrique de MaxiCoffee, qui conservera son profil multimarque et indépendant», ha dichiarato il direttore generale di Lavazza, Antonio Baravalle, in un comunicato. L’autonomie de MaxiCoffee sembra essere acquisita e, con questa operazione, il produttore di café transalpin sembra voler ampliare la portata delle sue capacità sul versante digitale. À Mios, la divisione “e-commerce”de “MaxiCoffee” rappresenta 90 milioni di chiffre d’affaires. L’Autorité de la concurrence doit encore donner son feu vert.