Dicembre 3, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

l’Italien Francesco Bagnaia sacré champion du monde à Valence

L’italiano Francesco Bagnaia (Ducati) si è laureato per la prima volta in carriera campione del mondo della MotoGP domenica al termine del Gran Premio di Valencia, ultima gara della stagione vinta dallo spagnolo Alex Rins (Suzuki). Pour être sacré, Bagnaia9e à l’arrivée, n’avait besoin que d’une 14e place derrière le champion du monde 2021 Fabio Quartararo, qui devait absolument l’importer. Il francese è arrivato 4° del percorso, dietro a Rins, che ha regalato alla Suzuki una vittoria dell’ultimo minuto prima che la squadra abbandonasse il campionato.

Sur le circuit Ricardo Tormo, Alex Rins, parti en 5e position, a, lui, offert à Suzuki une dernière victoire before que l’équipe ne quitte le championship. Auteur d’un solide départ, l’Espagnol a rapidement pris les rênes de la course pour ne plus les lâcher. Il sudafricano Brad Binder (KTM) e il poleman spagnolo Jorge Martin (Ducati-Pramac) completano il podio di questa 20a e ultima stagione della stagione.

La revanche de “Pecco”

Dans les pas d'”El Doctor”: premier italien champion depuis la légende Valentino Rossi en 2009, Francesco Bagnaia, titré pour la première fois de sa career en MotoGP, signe le retour de l’Italie aux avant-postes après avoir échoué à la 2e place l’an passé. Il est également le premier Italien à s’impose au guidon d’une moto italienne depuis une autre légende, Guiacomo Agostini, che vinse nel 1972 il suo 12e titolo nel campionato del mondo con MV Agusta e il premier pilote Ducati titré depuis l’Australien Casey Stoner nel 2007. Pilote réservé, un brin têtu selon son entourage, Bagnaia est en tout cas obstiné quand il est en piste. Après avoir perdu face au Français Fabio Quartararo en 2021, “Pecco” a pris sa revanche, pour enfin son rêve d’être champion du monde.

READ  No, il Consiglio di Stato italiano non toglie l'obbligo di indossare la mascherina a scuola

Le titre, le transalpin l’a acquis au prix d’une remontée spettacolari al campionato: au bord du gouffre en milieu de saison, le pilote Ducati, alors distanti de 91 points par Quartararo en tête du championship, a entamé un retour qui le condurira vers la plus grande remontée en catégorie reine depuis l’introduction du système de points actuel en 1993. L’an dernier also, il avait réalisé une saison crescendo, avec ses quatre victoires en fin de saison. Mais cette année, il n’a pas tremblé au moment décisif pour prendre le titre de maestro. Au passage, il est devenu dimanche, sur le circuit Ricardo Tormo de Valence (Spagna), il premier pilote Ducati intitolato depuis l’australiano Casey Stoner nel 2007.

“Pecco” marcia ora sur les traces de Rossi, son “mentor” aupres de qui il fait ses classes: il est un élève de la VR46 Academy, un groupe de pilotes creato da “El Doctor”. Mais pour lui, pas question de se compare au septuple champion de MotoGP: “l’héritier de Valentino Rossi n’existe pas !”, avait-il balayé dans une interview à l’AFP en septembre. “Il faut que chacun crea sa propre histoire”.