Dicembre 3, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

l’italien ENI e l’inglese BP signent un accord dans le gaz

Pubblico:

Già uno dei principali produttori di petrolio in Africa, la Libia intende diventare un importante fornitore di gas. La NOC, compagnie pétrogazière libyenne, vient d’announcer vouloir Beginr à exploiter ses champs gaziers en mer Méditerranée avec l’italien ENI et l’anglais BP. La Libye dit avoir des champs gaziers comparabili, voire supérieurs, à ceux de l’Égypte.

Au large des côtes libyennes dormienti d’immenses réserves de gas. Secondo Farhat Bengdara, le patron de la NOC, compagnie libyenne d’hydrocarbures, il y en aurait pour plusieurs dizaines de milliards de mètres cubes.

Un consorzio formato dall’inglese BP e dall’italiana Eni avvierà la perforazione dell’altopiano marittimo. Et dès avant la fin de l’année, la NOC espère conclure avec ses partenaires un accord d’investissement.

ENI qui sfruttare déjà depuis quinze e des champs gaziers, dans l’ouest du pays, serait prête, selon la Libye, à investire 8 miliardi di dollari. Partenaire Stratégique de la Libya depuis 1959, l’italienne est l’une des compagnies les plus dynamiques actuellement dans le domaine gasier.

Cliente della Russia avant le déclenchement de la war in Ucraina, elle cherche aujourd’hui à diversifica gli stanziamenti. Elle a passé des accords avec l’Algérie, l’Égypte où elle exploite l’imense champ gazier off-shore di Zohr, mais aussi avec des pays comme l’Angola et le Congo. Si occupa anche della produzione del GNL, il gas liquefatto, in Mozambico.

Quant à la Libya, son industrie pétrogazière retrouve peu a peu des couleurs. Elle devrait lui relatore, cette année, 35 miliardi di dollari, un record depuis 2013.

Lire aussi: La firma di un accordo energetico tra Libia e Turchia attiverà un pedaggio regionale

READ  Dufry e l'italiano Autogrill fusionnent