Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Iron Eyes Cody, “l’Indien préféré de l’Amérique”, porte-parole cherokee était en fait… italien

“Iron Eyes Cody” a été surnommé “l’Indien préféré de l’Amérique”.Seul souci: il n’était pas du tout indien mais italien.
Attore popolare di western, Iron Eyes Cody est devenu porte-parole de la culture amérindienne, il a même été l’un des premier visages de la cause environnementale à la TV, tout ça en s’inventant une fausse identité.

Anne Garrait-Bourrier, professeur de civilisation américaine, le racconta: “Il a été au bout d’une démarche, certes de réappropriation culturelle, mais d’une démarche aussi militante et politique.” Dans ses mémoires, l’acteur prétend être né en 1904 Oscar Cody dit “petit aigle”, d’un père Cherokee et d’un mère de la nation des Cris.

Une minority exclue d’Hollywood

È apparso per la prima volta al cinema nel 1926 e ha recitato per 60 anni in ruoli americani, spesso stereotipati, in un’epoca in cui i nativi americani non avevano posto nell’industria cinematografica. “Payer un blanc qui fait ‘RRR’, on lui met trois plumes et ça va très bien. C’est ce qu’a fait John Ford dans ses plus grands westerns, en plus en utilisant tous les stéréotypes, de l’Indien sanguinaire au bon indien”, rappelle Anne Garrait-Bourrier.

Nel 1948, il est credit pour la première fois avec son nom. La leggenda è nata. Iron Eyes Cody devient le visage indien le plus familier des foyers américains, incarnant au cinéma des personnages historiques come lo chef Crazy Horse. En dehors de l’écran, le commedie se présente comme un authentique Amérindien. Il se fait porte-parole de la communauté, expliquant avec pédagogie les coutumes cherokees. Il rencontre même le president Jimmy Carter dans le bureau ovale.

Iron Eyes Cody sposa Bertha Parker, prima archéologue amérindienne, con cui ha adottato degli enfants indiens e ha fondato un centro di assistenza per la comunità a Los Angeles. Nel 1971 arriva sugli schermi televisivi uno spot pubblicitario. L’acteur navigue parmi les ordures et les déchets jetés à l’eau avant de jeter un guardo à la camera, le visage tearmoyant. Il curriculum di Anne Garrait-Bourrier: “Cette larme, sur un visage si stereotypique et si souvent représentée comme la force tranquille, cette larme a change beaucoup de choses dans la représentation et le regard américain. Ça fait vraiment resurgir une culpabilité nationale.”

Les Amérindiens, militanti écolo malgré eux

Questa pubblicità è ancora nell’immaginario degli americani come difensori dell’ambiente, in un’epoca in cui i nativi americani cominciano a politicizzarsi e ad occupare luoghi simbolici. “Ce ne sont pas des écolos, leur mode de vie n’est pas politique. Leur mode de vie est animiste, c’est leur tradition culturelle et naturalistespiega Anne Garrait-Bourrier. Donc c’est de la réappropriation. On croit les connaître et on les associe à l’écologie. Ils défendent des sites sacrée, in associe site sacrée, terre, nature sacrée = écolo. Mais ce n’est pas du tout ça. C’est des sites sur les leches ils veulent pratiquer leur foi. Donc il n’y a que des incompréhensions. Ils veulent qu’on leur rende leurs terres, parce que c’est le problème.”

Ma nel 1996 un giornale americano rivelò la supercherie: Espera Oscar de Corti est né de genitori immigrés siciliens, installati en Louisiana. L’acteur nie jusqu’à sa mort, en 1999, à 94 ans, malgré les preuves et le témoignage de sa belle-sœur. Secondo alcuni giornalisti, Cody se serait identifié à la cause amérindienne perché il aurait lui-même subi le racisme anti-Italiens au début du XXe siècle.

Malgré ce mensonge, certaines association de Natifs américains continuent à sutenir l’acteur. Ils louent sa contributo à la recognition de leur culture et ça “quelle que soit son origine reale”. Anne Garrait-Bourrier analizza : “Les Cherokees, dont il se revendiquait, c’est una nation inclusive, même si vous n’êtes pas né cherokee mais que vous vivez avec les mœurs, les éléments culturels de la nation Cherokee, vous pouvez être intégré et accepté par le conseil tribal .”

Nel 2019, Wes Studi, un attore d’origine Cherokee est devenu le premier acteur amérindien à recevoir un Oscar, dopo la creazione della cérémonie nel 1929. Les Natifs américains restent tuttavia in gran parte sous-représentés à l’écran.

READ  Trova il T7400 SBC del produttore italiano ETRUSCO - tutti i test