Dicembre 3, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Il governo italiano si rifiuta di sbarcare migranti che non siano minorenni o malati

A l’aube, ce dimanche, trois mineures et un bébé ont été les premiers à débarquer sur le port de Catane, en Sicilia, du bateau « l’Humanité 1 » affrété par l’association humanitaire SOS Umanità pour venir en aide à des migranti. Ils ont été suivis par des garçons mineurs et des hommes sofferente di problemi medici a spiegabile Petra Krischok, porte-parole de l’ONG allemande.

Più tot, le nouveau gouvernement d’extrême droite italien diretto da Giorgia Meloni avait indicé qu’il n’autorisait à voir débarquer que les 144 mineurs et les malades, refusant d’accueillir sur son sol 35 hommes adultes présents sur le bateau. «Trente-cinq adultes de sexe masculin sont toujours à bord. Pour l’instant, nous restons ici et attendons. I sopravvissuti sono estremamente depressi. Une personne vient de craquer», ha spiegato Petra Krischok.

Lo stesso giorno, il ministro dell’Interno italiano, Matteo Piantedosi, ha affermato che il governo non rinuncerà ai suoi obblighi umanitari, ma che coloro che non sono “qualificati” dovrebbero essere pris en charge par l’Etat du pavillon du navire Une « sélection des migranti naufragés » vivement critiquée par le député de l’opposition, Aboubakar Soumahoro, present lors du débarquement à Catane.

Pour cet élu, il ya là une breach du droit international et le gouvernement italien traite « les naufragés, déjà épuisés par le froid, la fatica, les traumatismes et la torture comme des objets ». « Si les naufragés restants sont réchettes, nous contesterons cette decision devant toutes les instances appropriables », at-il encore declaré.

Trois autres bateaux avec 900 migranti a bordo

Trois autres bateaux, qui trasporta in totale 900 migranti, ont demandé à pouvoir aussi accoster. Il s’agit du Rise Above, de l’ONG Mission Lifetime, également sous pavillon allemand, mais aussi l’Ocean Viking de SOS Méditerranée et le Geo Barents de Médecins sans Frontières, enregistres eux en Norvège.

Le ministère norvégien des Affaires étrangères e declarée jeudi qu’il n’assumait «aucune responsabilité» per le persone secourues par des navires privés battant pavillon norvégien en Méditerranée. De son côté, l’Allemagne ha spiegato dans une « note » diplomatice adressée à l’Italie, que les organizzazioni caritatives « apportaient une contributo importante au sauvetage de vies humaines » et a demandé à Rome « ​​de les aiutante dès que possibile » .