Agosto 11, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

I gorilla lasciano il mercato italiano e i suoi 540 dipendenti

Avec la fin des restrizioni sanitarie, la start-up allemande a choisi de ne se concentre que sur les marchés les plus rentables, excluant ses consommateurs et travailleurs italiens.

« Tu sei veloce, ma noi di più » (en français « Vous êtes rapide, mais nous le sommes davantage »).
Avec ce lo slogan, la start-up berlonoise de magasinage à domicile avait conquis l’Italie. Pretendant livres comandées à la porte de ses clients en seulement 10 minutes, la platforme a experiemente une croissance exponentiale depuis sa création au printemps 2020, beneficante delle restrizioni sanitarie mondialis jusqu’à attreire une valeur de près de 3 miliardi di euro. In effetti, la start-up è resa indispensabile durante il periodo di confinamento e offre un servizio di livraison oltre a 2000 prodotti d’épiceries, et ce pour des frais de livraison très compétitifs.

Gorillas est arrivée en Italie il ya à peine plus d’un an, et opérait dans 5 villes : Milano, Roma, Torino, Bergamo e Firenze. L’entreprise offrait donc un emploi mais également une assurance maladie, une assurance accident et des congés payés à ses salariés, se distinti dalla piattaforma di livraison racconta que UberEats o encore Deliveroo.

Avec la fin, ou du moins la très forte attenuazione delle restrizioni sanitarie, la start-up a vu ses revenue chuter et a entamé une profonde restructuration de ses activités, l’amenant à se concentre sur ses cinq marchés les plus rentables, dont elle tire plus de 90% de ses revenus : la Francia, les Etats-Unis, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Ainsi, le 24 juin Gorillas annonçait se ritirar du marché belge et aujourd’hui c’est l’Italie qui voit les procedure de licenciament et de liquidation s’enclencher. Ce retrait soudain de la start-up pourrait s’étendre à d’autres marchés, en Espagne ou au Danemark per esempio, où les rumeurs déjà attuale.
La société av annoucement avoir déjà fermé les entrepôts de Rome, Bergamo et Milan, et prévoite de fermer les autres dans les prochaines semaines. Les 540 travailleurs italiens interessati, dont 75 étaiten en CDI, se traunten donc conconçon à une situation alarmante, et avec très peu de recourses syndicaux.

READ  Un avion italiano intercetta per un Mirage 2000 au-dessus de Toulon

Zora Decost