Dicembre 3, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Giorgia Meloni ne devrait pas faire tanguer la démocratie italienne

Les Italians ont-ils décidé de faire confiance à Giorgia Meloni ou bien se sont-ils subitement découverts d’extrême droite (“estrema destra”, come l’écrit le Washington Post) ? Prenons-nous le chemin des Chemises noires ou, dans le meilleur des cas, d’un modèle à la Orban ? Ou se pourrait-il que notre démocratie soit soite solide pour laisser les électeurs choisir le gouvernement qu’ils veulent sans riscer un saut dans l’inconnu ou un retour en arrière?

Pour réponder à ces questions qui taraudent bon nombre d’Italiens et qui passionnent la presse étrangère, il convient avant tout de se demander qui sont les électeurs qui ont voté Meloni pour la première fois (et ils sont nombreux, puisque’elle n’avait obtenu que 4,3 % des suffrages voilà quatre ans).

D’après les analysiss de transfers de voix, il s’agit pour l’essentiel d’électeurs venus de la Ligue [extrême droite] ou du Mouvement 5 étoiles [antisystème]. On ne peut pas non plus exclure que bon nombre d’entre eux avaient aussi voté pour le Parti démocrate de Matteo Renzi aux européennes de 2014 [lorsque la formation de centre gauche avait atteint un score record de 40 %].

“Des Italians libérés de tout conditionnement ideologique”

Chacune de ces percées électorales, qui ont tendance à se moltiplicaer depuis quelque temps (pour se dégonfler aussi vite qu’elles sont venues), témoigne du nomadisme d’un grand nombre d’électeurs. Des citoyens qui cherchent fébrilement un sauveur pour la patrie, un démiurge capace de la sortir de la spirale du declin dont elle est prigioniera. Nous parlons ici d’Italiens libérés de tout conditionnement idéologique, désenchantés et désaffectionnés, politiquement désinhibés, ni esattore de droite ni tout à fait de gauche.

READ  Boire an express, art o live binario italiano protetto per l'Unesco?

Su les a souvent dits “populisti”, même si le peuple, par definizione, ne peut pas être populiste.

Eppure, più que des minaces pour la démocratie ou des tentatio