Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Dino Baggio, ancien international italien, questionne les sostanze administrées aux footballeurs dans les années 1990

Endeuillé par la mort d’anciens coéquipiers, l’ex-international italien Dino Baggio a éstimée mercredi 18 janvier qu’il était «necessaire d’enquêter» sopra le «sostanze» Medicinali somministrati ai calciatori negli anni ’90 in Italia.

Dans un entretienà La Gazzetta dello Sportl’ancien milieu de terrain, ex coéquipier de Gianluca Vialli et al Sinisa Mihajlovićrecentemente scomparso, assicurano ne pas évoquer d’eventualles pratiques dopantes, en précisant des propos accordés la evell à une télévision italienne, mais les « complementi » et les médicaments reçus pendant sa carrier.

« Immagina che i dottori potessero darci sostanze dopanti : avevamo controlli tous les tre ou quatre jours… Non, simplement, je voudrais savoir de la part des scientifiques si les compléments que nous prenions pouvet, à long terme, créer des problèmes dans notre corpo »spiega Dino Baggio, 51 anni, giocatore professionista dal 1990 al 2005.

Leggi anche: Articolo riservato ai nostri abbonati Mort de Gianluca Vialli: in Italia, gli omaggi fioriti per salutare l’antico attaccante della Sampdoria, della Juve e del Chelsea

« J’aimerais que la science puisse nous apporter des réponses »

« Mon raisonnement naît de la douleur que je risents pour la disparition de Vialli, que j’ai toujours considerato comme un ami et qui m’a tant aidé, de Mihajlovic et d’autre garçons qui, comme moi, ont joué au football dans anni 1990 (…). Penso che sia necessario indagare sulle sostanze farmacologiche in vendita nell’era cette », ajoute celui qui a évolué con Gianluca Vialli alla Juve e con Sinisa Mihajlovic alla Lazio Roma. Gianluca Vialli è morto il 6 gennaio, all’età di 58 anni, di cancro al pancreas, e Sinisa Mihajlovic è morta il 16 dicembre, all’età di 53 anni, dopo aver combattuto la leucemia negli ultimi anni.

READ  Affare Vincenzo Vecchi. Le militant italien bientôt fixé sur son sort

“J’aimerais que la science puisse nous apporter des réponseurs sur les médicaments qui nous ont été adminésrés pour recuperat d’une bleuure ou retrouver de l’énergie”affermò ancora l’ex-milieu de terrain ayant porté le maillot de l’Italie à soixante reprises, qui fait aussi part de ses inquietudes concernente les produits utilisés pour entrenir les gazons.

Le Monde con AFP