Febbraio 6, 2023

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

danse du ventre autour du marché italien

Le transport aérien italien suissete toujours autant de convoitises mais pour autant toutes les tentativi pour le controller ont jusqu’à présent échoué. In realtà questa preoccupazione per l’essenziale traffico internazionale di auto e trasporti nazionali è passata nelle principali compagnie « lowcost » al premier ha suonato proprio accanto a Ryanair per EasyJet. Tout cela parce que la compagnia nationale n’a pas été en mesure de défendre ses position, rongée par des voltes faces successive liéantes aux nombreuses alternances gouvernements.

Jean-Louis Baroux, presidente del World Connect di APG

È possibile che capisca che la maggior parte dei responsabili governativi italiani cerca di sbaragliare un fardeau che non arriva più a portare senza che si decida di affrontare le loro iniziative. C’est ainsi que, du temps pas si lointain defeue Alitalia, des rapprochements ont été tentés avec KLM et Air France en 2001, Aéroflot en 2007, poi Air France encore en 2007, poiis en 2011 un essai de fusion avec toujours Air France/ KLM avant de laisser Etihad Airways ha acquisito fino al 49% delle compagnie aeree nel 2014. Et je passe sur d’altres tentatives avortées dès le début des discussions, come per esempio con Lufthansa.

Toutes les prises de participations non permetteva di salvare une compagnie pourtant très prospère durante gli anni 70. Elle était all’époque un des acteurs majeurs européens pour le transport international en operant jusqu’à 186 appareils. Alors il a fallu se rendre à l’évidence sotto la pressione delle autorità europee lassées de voir l’état italien renflouer les caisses toujours vides par des prêts never remboursés. Et c’est ainsi que ITA (Italia TrasportoAereo Spa) a été créée en 2020 et qu’elle a repris les actifs et l’exploitation d’Alitalia en octobre 2021 en opérant une flotte d’une soixantaine d’avions.

READ  Giochi Olimpici 2021: Bella la storia del campione italiano Fosto Desalu e della madre nigeriana

Et depuis, la danse du ventre a recommencé. Le gouvernement italien qui possesde ITA n’a pas caché son intent de céder la compagnie. Et les candidats ne se sont pas fait attendre. Dès le 14 janvier 2022, Lufthansa et la compagnie de croisées suisse MSC ont fait une première ofre de rachat complet, laquelle a été refusée par l’état italien qui souhaitant conserver un œil sur son transporteur national. Moins de deux mois après, le 10 mars 2022, un consortium composé d’Air France, Delta Air Lines et du fonds Certares proposait de prendre une forte collaboration minoritaire, solo Air France était bloquée par les règles européennes qui obligent d’abord la compagnie à rimborsation les lents consented par l’état in attesa della traversée du Covid. Lufthansa è poi tornata il 31 agosto con una proposta di minoranza che è stata respinta dal nuovo governo. E infine il 19 gennaio 2023, il trasportatore allemand è tornato con una nuova proposta più minoritaire mais con la possibilità di racheter l’intégralité d’ITA. Sembra che i potenziali clienti transalpini inclinino ad accettare un’offerta a parte, ma in più Lufthansa sa che non è in rete, ma è interessato al TAP, il trasportatore portoghese vede anche le compagnie SAS. scandinave en grande difficoltà.

Voilà où su en est. Et je me demande pourquoi faire preuve d’un tel acharnement pour prendre le contrôle d’ITA car ce n’est certamente pas dans l’intérêt cette dernière, mais only dans l’idee de capter le marché international italien pour le faire transiter par des aeroports étrangers. C’est d’ailleurs pourquoi le gouvernement est si réticent à boucler une opération dont le pay ne sortira certamente pas gagnant. Due tentativi precedenti di riavvicinamento con trasportatori stranieri su échoué. Air France qui avait pris toutes les précautions pour préserter l’amour proprio italiano n’a jamais pu réussir à organizer les opérations d’Alitalia in coordinamento con le siennes. Il n’a jamais été possibile per esempio d’unifier les systèmes de réservation et d’enregistrement. Etihad Airways, dalla sua parte, è rovinata per iniettare l’argento per far passare le fine di mois sans rien obtenir, sauf à la marge, du marché italien vers l’Asie ou l’Afrique.

READ  Un grand coach italien dézingue Kalidou Koulibaly

Il faut tout de même reconnaire que la très forte culture italienne a beaucoup de peine à se marier avec une autre, fût-elle proche d’elle comme la française. Ricognizioni che Lufthansa a parfaitement réussi son coup en reprenant Swiss après le désastre de Swissair et Austrian Airlines. Mais ces deux transporteurs sont de culture germanique, ce qui semplifie beaucoup les échanges. Les relations sont beaucoup plus difficiles avec les belges de SN Brussels.

Au fond, on se demande encore pourquoi avec un flote de 60 appareils qui va rapidement passer à une centaine et un marché international très dynamic ITA ne pourrait pas s’en sortir toute seule. Après tout nombre de transporteurs font du profit sans pour autant disposer des mêmes atouts.