Dicembre 3, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Croissance surprise pour le PIB italien au troisième trimestre

Croissance surprise pour le PIB italien qui progresse de 0,5% au 3e trimestre. L’ancien gouvernement, diretto da Mario Draghi, avait en effet prévue un « leger recol » du PIB, l’organismo indipendente del bilancio allegato al Parlamento (Istat) ayant tablé sur -0,2%. « La phase d’expansion du PIB sest poursuivie pour le septième trimestre consécutiv, mais en décélération par relationship au deuxième trimester », où la croissance a été de 1,1% », constate l’Istat (Istituto nazionale di statistica), l’institut national de la statistique italien, dans un comunicato.

Cette hausse inattendue du PIB, sinonimo di lettere fiscali, donnera des marges budgetaires supplémentaires à la nouvelle Première ministre Giorgia Meloni, qui s est engagée à rinforzo les mesures de soutien aux entreprises et ménages concon à l’volée des prezzi de l’énergie . La dirigente du parti post-fasciste Fratelli d’Italia devra trouver la parade face à une hausse des prezzi qui s’est emballée en Italie en octobre, passant à 11,9% sur un an, un record depuis mars 1984.

Le FMI juge inévitable une recession l’an prochain en Italie

Pour l’ensemble de l’année 2022, le gouvernement Draghi avait prévu une croissance de 3,3%, revue à la hausse fin septembre par rapport à una estimation initiale de 3,1%. Quant à 2023, M. Draghi avait severement abaissé fin septembre sa prévision de croissance, tablant now sur une progression du PIB de 0,6%, contre 2,4% opuravant, sous l’effet de la flambée des prix de l’énergie et de la guerre in Ucraina.

Le Fonds monétaire international (FMI) a, lui, jugé inévitable une recession l’an prochain en Italie, avec un recul du PIB de 0,2%. La croissance de l’Italie avait atteint 6,7% l’an dernier, un taux unédit depuis plus de 40 ans, après un plongeon de 9% en 2020, dû à la pandemie de Covid-19.

READ  I datori di lavoro italiani vedono un ritorno al secondo semestre, ma abbassano le previsioni, notizie di mercato

La croissance s’accroche dans les grands pays européens

Dans d’autre grands européens comme la France et en Espagne, la croissance a également résisté au troisième trimestre, avec un PIB en hausse de 0,2%. Contre toute attente, l’Allemagne a fait mieux, avec une croissance de 0,3%, mais sans attreiner celle de l’Italie. Le PIB du Portugal a progressé de 0,4% au 3e trimestre, après une croissance de 0,1% au 2e trimestre, selon une première estimation rapide publiée lundi par l’institut national des statistiques portugais, l’INE (Instituto Nacional de Estatisticacon sede a Lisbona).

(Con AFP)