Dicembre 8, 2022

DotCycle

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Alti Pirenei. Progetto di scienza generale a Lannemezan : il gruppo italiano Florian in pensione

Il gruppo italiano Florian voulait sfruttatore le hêtre du massif des Pyrénées. (©Touche pas à ma forêt)

L’implantation d’une scierie industrielle ne faisait pas l’unanimité dans les Pirenei. All’origine di diverse manifestazioni, SOS Foresta dei Pirenei avait d’ailleurs vu le jour pour s’oppose à ce projet sur la commune de Lannemezan (Alti Pirenei).

Dans un communiqué datato 17 août, la préfecture des Hautes-Pyrénées annonce que le groupe italien Floriano andare in pensione :

Il gruppo Florian è stato collegato al prefetto degli Alti Pirenei nella decisione di ritirarsi dal progetto di valorizzazione del bois-hêtre sur la comune di Lannemezan alla suite della presentazione delle conclusioni dello studio-concerto.

Prefettura degli Alti Pirenei

SOS Forêt Pyrénées dénonçait à l’époque «un progetto démesuré et dévastateur pour la forêt pyrénéenne, à contre-sens de la transition écologique».

Secondo le collectif à l’origine d’une petitionle prélèvement de 250 000 M3 de hêtres était annuellement sur le massif des Pyrénées et le massif central, soit l’équivalent de la surface de « 1200 stadi di piede par an et la mise en circolazione de 5000 camion grumiers supplémentaires sur les route des vallées ».

Si le groupe Florian se ritirarsi, il pourrait laisser la place à d’autres comme le laisse entender la préfecture dans son communiqué : « En accord avec le préfet de région et le Conseil régional, a demandé aux deux inspecteurs généraux du ministère de l’ Agricoltura, missionnés dans le cadre de la démarche de concertation, de finaliser laur mission en retenant une approche à l’échelle du massif. »

READ  Monastera Santa Rosa, un convento italiano XVIIe ciclo si trasforma in hotel 5 éilesiles

Una « nuova battaglia »

Dans un comunicato en date du 19 août, le collectif Touche pas à ma forêt annonce d’ailleurs une « nouvelle bataille ». In effetti, « il progetto di costruzione d’une usine de co-génération bois-énergie, d’une usine donc de biomasse forestière pour produire de l’électricité, revient sur le devant de la scène du Plateau de Lannemezan ».

Le 7 septembre 2002, il Collectif est convié, in presenza di rappresentanti dell’Etat, à la presentazione del progetto par ses porteurs, la société Lannemezan Bois Energies (LBE), la società parisienne La Compagnie énergies et territoires (LCEET) et la società Energie Services Lannemezan (ESL). « Nous serons attentifs aux conséquences d’un tel projet sur les forêts pyrénéennes et sur la filière bois existante ». À suivre…

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Occitanie dans l’espace lun Atu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.